Addictomed : somnifères, anxiolytiques, calmants : attention à la dépendance !

Votre médecin vous a prescrit récemment un médicament pour soulager l'anxiété, le stress ou l’insomnie ? Savez-vous que certains de ces anxiolytiques s’ils sont pris trop longtemps, peuvent causer une accoutumance et une forte dépendance ?
Dans tous les cas, ces médicaments - s'ils peuvent être d'une grande aide ponctuellement - ne doivent généralement pas être utilisés à long terme.
Ils doivent être prescrits pour une courte durée et le dosage journalier indiqué par le médecin doit être respecté par le patient.
Ce site d’information scientifique est proposé par MFP Services, un organisme indépendant des producteurs de médicaments et de tous produits alternatifs.

Quand ils sont utiles, les somnifères et les anxiolytiques (les «benzodiazépines») n’ont qu’un rôle d’appoint transitoire et de courte durée:

  • Traitement contre l’insomnie : pas plus de 4 semaines consécutives !
  • Traitement contre l’anxiété : pas plus de 3 mois consécutifs !

Si vous prenez un somnifère ou un anxiolytique, n’interrompez pas seul votre traitement. Un arrêt brutal peut être dangereux. L'arrêt doit être très progressif et supervisé par votre médecin traitant.

Stress lié au COVID-19

L'info de la semaine

Dormir malgré la chaleur

Il est plus difficile de mettre notre cerveau au repos et de trouver le sommeil dans une atmosphère très chaude. Lors des vagues de chaleur, tous les « petits moyens » sont à mettre en œuvre :

  • protégez votre chambre de la chaleur en journée (volets et fenêtres fermés, rideaux...) et favorisez la circulation de l’air la nuit (courant d’air, ventilateur ou climatiseur réglé à une température raisonnablement fraîche) ;
  • faites baisser la température de votre corps avant le coucher en prenant une douche tiède ou fraîche (ou au moins un bain de pieds frais) et en ne vous séchant pas complètement ;
  • portez des vêtements de nuit légers et en matières naturelles et limitez les couvertures à un simple drap ;
  • privilégiez un dîner léger et sans alcool.

Source : Open Rome

Mon somnifère ou mon anxiolytique
peut-il créer une dépendance ?

Pour le savoir, entrez dans le cadre ci-dessous
le nom de votre médicament

Je prends un somnifère ou un anxiolytique.
Suis-je accro ?

Faites le quiz